L'AMOUR EN TOUTES LETTRES

L'AMOUR EN TOUTES LETTRES

 Questions à l'Abbé VIOLLET sur la sexualité ( 1924-1943)

                   d'après " L'amour en toutes lettres"     de Martine SEVEGRAND

 

 Entre 1924 et 43, des femmes et des hommes catholiques ont écrit à l'abbé Viollet, grand spécialiste de la morale conjugale, pour lui livrer leurs questions, leurs difficultés et finalement leur vie sexuelle.

Ces lettres constituent un témoignage exceptionnel et unique sur les mentalités et les moeurs des catholiques français de l'entre deux guerres, interrogations angoissées sur le licite et l'illicite, sur ce qu'on peut faire sans mettre en péril son salut éternel, comment résister à la TENTATION mais on découvre aussi des protestations contre la rigueur des lois de l'église, des cris de souffrance et de révolte. Le lien entre sexualité et religion est bien vivant, vécu concrètement et douloureusement.

Le rôle pionnier de l'Abbé VIOLLET doit être souligné. Il fallait beaucoup d'audace à un clerc dans les années 20 pour animer une association exaltant le mariage et aborder les questions sexuelles aussi franchement.

A travers ces échanges, une véritable éducation sentimentale et sexuelle s'accomplit. Les sujets suivants y sont abordés : la limitation des naissances , le mariage, le vice solitaire, l'intimité des époux, la chasteté, la Méthode Ogino, le plaisir des femmes, le devoir conjugal .

L'aveu se change en récit. Une mutation est engagée qui achemine une parole publique sur la sexualité.

 

Martine SEVEGRAND a livré 120 lettres de femmes et d'hommes ordinaires, de tous âges et milieux sociaux, reproduits intégralement dans son livre. Ecrites dans une langue à la fois prude et crue, ces lettres disent la fidélité candide à l'église, la sourde révolte, les désirs réfrénés, l'amour rescapé et brisé.

Ce témoignage, au temps de la contraception, de l'avortement et du sida pourra éclairer la confrontation toujours d'actualité entre l'église et la sexualité.

 

La présence impressionnante de 8 confessionnaux au coeur de l'église N.D de la Croix  renvoie à ces confessions orales où les désirs, les tentations, les actes, les pensées les plus intimes étaient livrées, chuchotés. Ces lieux résonnent encore de tous ces mots, ces soupirs, ces lamentations.

Dans mon installation, un des confessionnaux est couvert de ces lettres qui débordent sur le mur. le sol comme un trop plein de mots étouffés et murmurés.

 

La démarche de l'Abbé VIOLLET qui a provoqué ces échanges, celle de M. SEVEGRAND qui après beaucoup d'hésitation a livré ces lettres à la publication, et rend justice à des générations de laîques fervents en leur donnant la parole tout en masquant l'identité de leurs auteurs, m' ont incitée à  mettre en avant une fois de plus cet ouvrage qui, il me semble, a toute sa place au sein d'un lieu de culte et d'une paroisse .

                                                                                              

Installation dans une des chapelles de l'Eglise N.D de la Croix autour d'un des confessionnaux Ménilmontant 75020

Écrire un nouveau commentaire: (Cliquez ici)

123siteweb.fr
Caractères restants : 160
OK Envoi...
Voir tous les commentaires

Commentaires

06.04 | 11:02
MIREILLE ROUSTIT a reçu 9
03.04 | 15:37
LE TEMPS SUSPENDU a reçu 2
03.04 | 15:36
BESTIAIRE a reçu 2
23.01 | 21:38
Vous aimez cette page